h2o, mon amour

12 décembre 2006

Incorrigibles publicitaires

veoliaVous aimez bien cette campagne de publicité ? C'est vrai, les images sont bien trouvées... mais... Car il y a un mais ! Elles sont une petite série d'entreprises à vouloir surfer sur la conscience verte croissante des consommateurs... et à se forger une image écolo, parfois éloignée de la réalité. L'Alliance pour la Terre (qui ils sont: ici) a établi une petite sélection de ces publicités. Instructif !

Posté par missecolo à 20:56 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

26 novembre 2006

Adieu les sacs plastiques !

Bientôt plus de sacs plastique à Paris ? Tant mieux ! La Mairie de Paris a là une riche idée… que les supérettes tentent déjà de distiller dans les esprits de leurs chers consommateurs (voir quelques initiatives ici, ici, ou ).En réalité, elle va simplement avancer à 2007 l'application d'une loi qui fixe l'interdiction de la distribution de ces sacs jetables au 1er janvier 2010. Et rien n'est encore fait puisque Paris lance pour l'instant une concertation avec les fédérations professionnelles pour signer une charte. Mais tout de même, c'est bien !

Quelques chiffres, pour comprendre pourquoi le sac plastique est devenu le symbole de l'augmentation des déchets : chaque année, ces pochettes représentent près de 8000 tonnes de déchets qui posent notamment des problèmes de tri, et coûtent à la collectivité 1,6 million d'euros par an.

Alors, faites plaisir à Bertrand… achetez des sacs réutilisables. Avantage collatéral : ils font moins mal aux mains !

Posté par missecolo à 10:23 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
25 novembre 2006

Idées de cadeaux

exempteNoël, c'est dans un mois... Vous pensez déjà aux cadeaux, n'est-ce pas ? Bon et bien c'est le moment de faire des achats malins et un tant soit peu écolo... Mais surtout c'est le moment des bonnes idées parfois décalées ! Comme celle-ci, qui nous vient du Canada. Un bon rigolo qui permet d'exempter un proche de vous faire un cadeau onéreux, qui gaspille des piles, pollue ou que vous n'utiliserez pas !

Posté par missecolo à 10:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
23 novembre 2006

Changeons d'air... pardon d'ère !

changerderePendant que nous sommes dans les programmes... parlons expo. Changer d'ère cartonne à la Cité des Sciences, en plus elle y est pour longtemps, vous pouvez planifier la visite, seul, avec des amis ou en famille. Après tout, on n'apprend jamais assez tôt qu'il faut respecter le monde qui nous accueille, alors emmenez les tout petits aussi !

Pour le compte-rendu, Le Monde fait ça très très bien... Bonne visite !

Posté par missecolo à 10:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
22 novembre 2006

FIFE 2006

festivalUn petit festival écolo pour la route ? Pas n'importe lequel, le Festival International du Film d'Environnement (FIFE). Parrainé par le très présent Yann Arthus Bertrand, il est ouvert à tous, gratuitement mais dans la limite des places disponibles, au cinéma La Pagode, à Paris, à partir d'aujourd'hui et jusqu'au 28 novembre.

Au programme, entre autres... Rabi, de Gaston Kaboré, l'histoire d'un petit garçon de 5 ans initié à la nature ; Working Man's Death, sur les conditions de travail des ouvriers ; le Soleil et la Mort, consacré aux 20 ans de Tchernobyl ; l'Odyssée sibérienne, de Nicolas Vanier et Thomas Bonoure, sur leur périple de 8 000 km en traîneau dans la toundra sibérienne...

De quoi rêver et réfléchir à la fois !

Posté par missecolo à 10:10 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

20 novembre 2006

Berceuse pour un ours insomniaque

hibernerC'est bientôt l'hiver, il commence seulement à faire froid, on voudrait bien hiberner… Et bien figurez-vous que les ours russes aussi voudraient bien. Mais ils ne peuvent point ! La faute à qui, à quoi ? Sans surprise, à la "douceur" relative du climat russe cet automne. Dans le sud-ouest de la Sibérie, les arbres ont même bourgeonné en novembre, pour la seconde fois cette année.

Rendus insomniaques, les pauvres plantigrades errent dans les forêts de cette région et terrorisent les habitants ! Avant de plonger dans le sommeil, ils doivent prendre jusqu'à 180 kg, donc manger tout ce qui leur tombe sous les pattes. Pour l'heure, les fourrages leur suffisent et les dégâts sont limités… Mais qui leur chantera une jolie (et froide) berceuse ?

Posté par missecolo à 10:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
16 novembre 2006

Un robinet, ça se ferme !

chabat"Attention au robinet, faut bien le fermer… Sinon à la fin de l'année, c'est 100 euros dans le lavabo !" En substance… voilà ce que l'on entend à plusieurs reprises dans le film (très très bon) Prête-moi ta main. Alors faites plaisir à Alain Chabat, faites gaffe aux robinets qui ferment mal ! Comme quoi être radin, ça peut être synonyme d'être écolo, parfois…

Posté par missecolo à 12:31 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
14 novembre 2006

Une vallée verdoyante… de silicone

siliconLa Silicon Valley se met au vert. Panneaux solaires, réduction des émissions de gaz à effet de serre… Des dizaines d'entreprises implantées dans l'ouest de la Californie misent sur ces "énergies vertes". Cet Etat part d'ailleurs de très loin : il est le deuxième Etat américain derrière le Texas pour les émissions de gaz à effets de serre. Arnold va améliorer tout ça… mais en attendant, la Californie pollue beaucoup.

Microsoft fait partie de ces nouveaux fans du vert. La firme de Bill Gates a ainsi équipé son campus de la Silicon Valley de 2288 panneaux solaires. "D'ici à 30 ans, cette électricité réduira les émissions de CO2 de plus de 4000 tonnes" par an, prédit Microsoft. Un autre géant de l'informatique, Google, lui emboîte le pas avec l'installation de panneaux solaires sur le toit de ses locaux de Mountain View, qui produiront 1,6 mégawatt, soit un tiers de l'électricité consommée par le complexe.

 

solaireCes entreprises ont "compris qu'elles avaient un rôle à jouer en créant des technologies qui aideront le monde à subvenir à ses besoins énergétiques, indépendamment du coût du pétrole et de la fiabilité des réseaux électriques", explique Margaret Bruce, dirigeante de l'association "Sustainable Silicon Valley" (SSV, "Silicon Valley durable"). "La Silicon Valley est l'endroit idéal pour rassembler des cerveaux afin d'explorer des technologies innovantes", estime Martin Roscheisen, directeur général de Nanosolar, une toute nouvelle entreprise spécialisée dans la fabrication des cellules photovoltaïques parmi la multitude de firmes qui ont senti le vert venir et bourgeonnent désormais dans la belle Silicon Valley.


Les entrepreneurs commencent à saisir les enjeux du développement durable… Mais ils y voient aussi leur propre intérêt… Car "avec l'augmentation significative du prix de l'électricité, les procédés respectueux de l'environnement deviennent compétitifs", ajoute Martin Roscheisen. Compétitifs donc intéressants ! Margaret Bruce, de SSV, reconnaît que "leur principale motivation est d'ordre financier". "Quand une entreprise se trompe dans la prédiction de ses revenus, l'erreur peut résulter de l'augmentation des prix de l'essence ou de l'électricité ; il est donc essentiel de s'affranchir de telles incertitudes", explique cette responsable. En installant des panneaux solaires sur son toit, par exemple...

Posté par missecolo à 11:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
13 novembre 2006

Luchini, l'ampoule et la neige...

Allez, faites plaisir à Fabrice...

Posté par missecolo à 10:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
11 novembre 2006

Calculez votre empreinte écologique

empreinteOn parle beaucoup de gaz à effet de serre en ce moment... mais il n'y a pas que ça ! L'empreinte écologique, ça compte aussi. C'est une mesure qui prend en compte notre consommation, nos déchets, nos besoins, nos habitudes, etc. pour évaluer la pression que nous exerçons sur notre pauvre petite planète.

A la fin du petit questionnaire (qui prend 2 minutes à remplir, littéralement), un petit calcul et hop : si tout le monde consommait comme vous, il faudrait 4,4 hectares globaux pour assurer mon train de vie (contre 1,8 disponibles, hum, hum). Si tout le monde se comportait comme moi, il faudrait 2,4 planètes pour tous nous satisfaire. Même en utilisant presque exclusivement les transports en commun et le train, même en triant un minimum ses déchets, même... etc (toutes les bonnes excuses), notre empreinte est plus importante qu'on ne l'imagine.

A l'échelle des continents, voilà ce que ça donne :

empreinte2

Cette carte est issue du Rapport Planète Vivante 2006, à consulter sur le site de WWF.

Posté par missecolo à 10:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]